Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu s'informer | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Menu principal

Contenu

AccueilHabitat > Programme local de l’habitat du VolvestrePourquoi une politique de l’habitat dans le Volvestre ?

Imprimer

Pourquoi une politique de l’habitat dans le Volvestre ?

 

A cette question, plusieurs éléments de réponse peuvent être apportés :
- Pour que le territoire reste attractif et continu à se développer ;
- Pour que l’offre de logement réponde aux besoins de tous les habitants ;
- Pour maîtriser la croissance urbaine et les coûts de fonctionnement qui en découlent : collecte des ordures ménagères, assainissement collectif, entretien de la voirie, ramassage scolaire...



Le logement est un élément structurant de l’attractivité du territoire et vecteur d’un cadre de vie de qualité pour ses habitants.
C’est pourquoi plusieurs enjeux ont été identifiés.
En voici un rapide aperçu :

Faire face aux besoins nés de la croissance démographique

Comme beaucoup de territoires situés à moins d’une heure de Toulouse, le Volvestre a connu au cours de ces dix dernières années une croissance démographique très forte. Portée essentiellement par l’arrivée de nouvelles familles, cette croissance a entraîné un rajeunissement de la population et un accroissement global du niveau de vie.

Une croissance vectrice de nouveaux enjeux : l’extension urbaine entraîne des besoins nouveaux en termes de services, d’équipements publics ou encore de transports et l’arrivée de populations nouvelles tend à accroître la pression sur le marché immobilier comme sur le marché foncier.

Le nouveau PLH entend ainsi répondre aux besoins de logements issus de cette croissance démographique, tout en cherchant à réguler les tensions qui sont apparues sur le marché de l’immobilier.

Diversifier l’offre de logements pour répondre à l’ensemble des besoins

Si l’enjeu principal du premier PLH a été de développer l’offre de logements sur un plan quantitatif, le nouveau programme doit répondre sur un plan qualitatif à une demande qui évolue :

Les besoins notamment liée au vieillissement d’une partie de la population : Les personnes de plus de 65 ans, (près de 1/4 de la demande de logement sur le territoire), aspirent souvent à des logements de petite taille, avec des loyers peu élevés, mais disposant d’équipements adaptés à la perte de mobilité et situés à proximité des lieux de commerce et de services.

Les besoins des jeunes : Les jeunes aspirent à l’indépendance et souhaitent quitter le domicile de leurs parents.

Les besoins des personnes handicapées : Jusqu’à aujourd’hui, la nécessité d’adapter une part de l’offre de logements aux diverses situations d’handicaps a été trop peu prise en compte. Trouver un logement adapté relève donc d’un véritable parcours du combattant. L’enjeu est de le simplifier en créant une offre de qualité disponible à proximité des équipements et des services.

Les caractéristiques de la demande : Il existe aujourd’hui d’important écarts entre les caractéristiques des logements disponibles et la demande qui s’exprime sur le territoire : alors que près de 33 % de la demande de logement locatif porte sur des T2 et des T3, ces logements ne représentent que 15 % du parc locatif. Le parc de logement se caractérise essentiellement par de grands logements qui ne répond pas aux besoins de l’ensemble des ménages.

Le nouveau PLH devra s’attacher à répondre à la diversité de la demande.

Redynamiser les centre-bourgs et rénover le bâti ancien

Dans le Volvestre, 43% du parc de logements a été construit avant 1948. De fait, même si de nombreuses maisons anciennes ont fait l’objet d’une réhabilitation au cours des dernières années, les enjeux en la matière restent très importants. Ces enjeux se concentrent notamment dans les centre-bourgs ou l’état du parc entraîne un fort taux de vacance : le confort de ces logements et la consommation énergétique requise est telle qu’il devient parfois difficile de s’y loger.

Dans la continuité de l’OPAH mise en place sur le territoire communautaire depuis 2009, le PLH vise à poursuivre les efforts de rénovation du bâti ancien. La lutte contre la précarité énergétique et les mesures incitant à remettre sur le marché locatif des logements qui sont actuellement vacants sont au cœur du programme d’action du nouveau PLH du Volvestre.

http://www.cc-volvestre.fr/-L-ameli...

 

 Haut de page